Mes méchants préférés

« Plus réussi est le méchant, plus réussi sera le film. » Alfred Hitchcock

Cette phrase vaut aussi pour les romans, oui on adore les héros, les personnages principaux, tout gentils, tout mignon, courageux, braves… Mais les méchants sont parfois pas si mal non plus…  Aujourd’hui à l’honneur, ces méchants qu’on adore détester !

Moriarty, ennemi juré de Sherlock Holmes.

« C’est le Napoléon du crime, Watson. Il est derrière la moitié des forfaits et la plupart de ceux passés inaperçus commis dans cette grande cité. C’est un génie, un philosophe, une pensée abstraite. Il est doté d’un cerveau de tout premier ordre. »

Sherlock Holmes, détective anglais résout tous les crimes et est très intelligent. Il se distingue par ses rapides déductions et sa logique. Ses aventures, racontées du point de vue de son associé le Dr. Watson, sont présentées sous forme de nouvelles très courtes. Moriarty apparaît pour la première fois dans Le dernier problème. Il est tout aussi intelligent que le détective et celui-ci doit souvent arrêter ses plans.

Pourquoi je l’aime ?

Pour comprendre pourquoi c’est un de mes méchants favoris, il faut que je vous explique comment j’ai découvert Sherlock Holmes. J’ai d’abord regardé la série Sherlock, clairement inspiré de l’oeuvre d’Arthur Conan Doyle et c’est grâce à l’acteur Andrew Scott qui joue Moriarty que j’ai adoré ce personnage, il est juste dingue. Ensuite j’ai lu quelques nouvelles et ce personnage est excellent, très bien construit, qui a même inspiré d’autres mauvais personnages de la littérature ou même du cinéma. Il est très intelligent, rationnel et machiavélique. C’est l’alter-ego de Sherlock Holmes mais en méchant et c’est exactement ça qui fait que je l’aime autant, c’est un psychopathe fascinant.

Irène Adler de Sherlock Holmes d’Arthur Conan Doyle.

« Pour Sherlock Holmes, elle sera toujours la femme. Je l’ai rarement entendu parler d’elle sous un autre nom. A ses yeux, elle éclipse et surpasse l’ensemble de son sexe. »

Encore un personnage tiré de Sherlock Holmes, cette fois une femme qui apparaît pour la première fois dans Un scandale en Bohême. Même si c’est aussi une méchante elle l’est différemment que Moriarty. Elle est plus raffinée, c’est une très belle femme qui joue de sa beauté avec les hommes. C’est un personnage qui n’agit que dans son intérêt, quitte à tromper les autres. Elle est, tout comme Sherlock Holmes et Moriarty, très intelligente et vive d’esprit. C’est d’ailleurs à cause d’elle seule que le détective connaîtra quelques échecs.

Pourquoi je l’aime ?

J’ai à nouveau découvert ce personnage en regardant une adaptation de Sherlock Holmes, cette fois pas dans la série Sherlock mais dans Sherlock Holmes : Jeu d’ombre. J’aime le fait qu’elle n’agit que dans son intérêt en se servant des autres, c’est ce qui rend son personnage complexe et difficile à cerner. Parfois elle est du côté des « gentils » parfois des « méchants » et c’est cela qui la rend intéressante et qui me fascine chez elle : elle n’est pas clichée et est changeante en fonction de son plan à elle. Pour moi elle représente la femme indépendante.

Bellatrix d’Harry Potter de J.K. Rowling.

« Azkaban avait creusé les traits de Bellatrix Lestrange, elle avait le visage émacié, semblable à une tête de mort, mais une lueur fébrile, fanatique, l’animait. »

Une autre femme [je viens de remarquer que mes méchants préférés sont principalement des méchantes…] cette fois, complètement folle. Une Mangemort au service de Voldemort. Elle prend plaisir à torturer et à tuer les gens. Bellatrix est la cousine de Sirius Black et à réussi à s’échapper de la prison d’Azkaban [cet épisode est mentionné dans le troisième tome Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban]. Comme tous les Mangemorts au service de Voldemort, elle provient d’une famille de Sang-Purs.

Pourquoi je l’aime ?

C’est l’exemple type du personnage méchant, fou, psychopathe, qui tue pour le plaisir et qui fait peur que l’on adore détester. J’adore détester Bellatrix, ce que j’aime le plus chez elle c’est sa folie. Mon admiration pour ce personnage est principalement du à l’interprétation d’Helena Boham Carter. Ce que fait l’actrice de ce rôle est juste fabuleux.

Ombrage d’Harry Potter de J. K. Rowling.

« Elle avait une voix de petite fille, haut perchée et un peu voilée. Cette fois encore, Harry éprouva à son égard un puissant élan d’antipathie qu’il ne parvenait pas à s’expliquer. La seule chose certaine, c’était que tout en elle lui inspirait un profond dégoût, depuis sa petite voix stupide jusqu’à son cardigan rose et pelucheux. Elle s’éclaircit une nouvelle fois la gorge (hum, hum) et reprit »

Voilà un personnage qui apparaît dans Harry Potter et l’Ordre du Phénix [le cinquième tome]. Elle remplace Dumbledore à la direction de Poudlard durant toute une partie du roman et vient du Ministère de la magie. Elle va réformer la manière d’étudier la magie, mettre en place des règles strictes et parfois absurdes. Toujours habillée en rose, en toussant légèrement pour signaler qu’elle veut parler, a pleins d’assiettes avec des chatons dessus accrochées dans son bureau… Elle est tout simplement insupportable.

Pourquoi je l’aime ?

Je ne pourrais pas dire que j’aime détester ce personnage, comme j’aime détester Bellatrix, ce n’est pas du tout comparable. Je déteste littéralement Ombrage. Je l’ai pourtant mise dans ce top pour l’intelligence qu’a eu J.K.Rowling de la créer. Tout le monde déteste Ombrage, je la déteste plus que Bellatrix ou même Voldemort. Mais c’est justement ça que je trouve très fort de la part de l’auteur parce que c’est fait exprès. Elle est tout simplement diabolique. Et franchement, que serait le cinquième tome sans le rose fuchsia d’Ombrage, sa petite toux insupportable et ses répliques juste excellentes ?

Veronica de Grand Galop de Bonnie Bryant.

« Veronica n’est qu’une snob sans cœur. »

Personnage ennemi de Lisa, Steph et Carole, Veronica est une petite fille gâtée d’une famille aisée, peste et snob. Elle joue souvent de mauvais tours aux trois filles du club du Grand Galop.

Pourquoi je l’aime ?

J’aime ce personnage parce que sans elle, même si c’est cliché, les histoire du Grand Galop seraient largement moins drôles. Heureusement qu’elle est là pour mettre de l’ambiance. Mais forcément quand j’étais petite je ne pensais pas ça, je détestais Veronica. Je l’ai surtout mise dans ce top parce que Veronica me rappelle mon enfance, Grand Galop a été la première série que j’ai regardé, lu et dont j’étais fan.

Milady de Winter des Trois Mousquetaires d’Alexeandre Dumas

« Vous n’êtes pas une femme, dit froidement Athos, vous n’appartenez pas à l’espèce humaine, vous êtes un démon échappé de l’enfer et que nous allons y faire rentrer. »

Milady est une espionne travaillant pour le cardinal Richelieu, elle est donc l’ennemi des mousquetaires, notamment de d’Artagnan. Au fur et à mesure de l’intrigue, on apprend que Milady de Winter a un passé de criminelle et qu’elle s’est cachée derrière plusieurs identités. Actrice de plusieurs complots, comme Irène Adler, elle agit dans son propre intérêt.

Pourquoi je l’aime ?

J’aime ce personnage car c’est à nouveau une femme, très intelligente, qui se sert de ses charmes pour berner les hommes. Ce qui me plaît tout particulièrement chez elle c’est son indépendance. C’est la toute première méchante que j’ai trouvé géniale et grâce à elle j’ai connu la citation Hitchcock que j’ai citée au début de l’article. Lorsque j’ai dis à mon père que j’adorais cette méchante, il m’a dit cette citation. Je trouve qu’elle convient parfaitement à Milady de Winter. C’est un personnage extrêmement bien construit.

La reine de cœur d’Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll.

« Au bout d’un instant la Reine, entrant dans une furieuse colère, parcourut le terrain en tapant du pied et en criant : Qu’on lui coupe la tête ! Qu’on lui coupe la tête ! »

Elle règne dans le Royaume de Coeur et dirige l’armée des cartes à jouer. Elle joue au croquet et rentre dans de terribles colères quand quelque chose ne lui plaît pas. Alice la rencontre lors de son voyage au pays des merveilles lorsqu’elle observe deux cartes peindre des roses blanche en rouge.

Pourquoi je l’aime ?

J’aime ce personnage à cause de la citation célèbre : « Qu’on lui coupe la tête ! ». C’est aussi une femme un peu folle sur les bords. Mais paradoxalement, elle est très drôle, c’est ce que je préfère le plus chez elle. Ce n’est pas une méchanceté qui fait peur. J’ai connu ce personnage grâce au film Disney. Je salue encore une fois le génie d’Helena Boham Carter qui rend ce personnage excellent dans le film Alice aux pays des merveilles de Tim Burton.

 

Et vous, qui sont vos méchants préférés ? Comment votre côté diabolique s’éveille en vous lorsque vous lisez un livre ? Dites moi tout !

Sherlock bbc pbs moriarty villain

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s