Océan mer

« Sable à perte de vue, entre les dernières collines et la mer -la mer – dans l’air froid d’un après-midi presque terminé, et béni par le vent qui souffle toujours du nord. »

Aujourd’hui je vous présente un roman un peu spécial, d’un auteur italien contemporain très connu : Alessandro Baricco qui a été, pour moi, une véritable découverte.

De quoi ça parle ?

L’histoire est construite sur 2 trames différentes : une partie du roman raconte un naufrage et la dérive d’un radeau, tandis qu’une autre raconte le quotidien de 7 personnages séjournant à la pension Almayer se situant au bord de l’océan.

Pourquoi lire ce livre ?

Pour découvrir Alessandro Baricco

Ce n’est pas son roman le plus connu mais c’est le premier que j’ai lu de lui et j’ai totalement était éblouie. C’est le mot juste, exact qui définit tout à fait ce que j’ai ressentie durant ma lecture. De l’éblouissement. Le style de Baricco est inexplicable, il faut le lire pour comprendre, c’est un roman et en même temps de la poésie. De la musique aussi, parce que toute ses phrases sonnent, rythment à nos oreilles. Du théâtre. Un monde, je pense que son style est tout un monde. Il n’y a aucune manière juste de décrire Baricco parce qu’il fait du Baricco. Et maintenant que j’ai découvert cet écrivain j’ai envie de lire tous ces livres, parce que c’est la première fois que je sais enfin ce que signifie « bien écrire » et « avoir du style ».

Comment lire ce livre ?

Avec gourmandise.

Une fois que j’avais commencé ce livre, je ne pouvais plus m’arrêter de le lire. Le style de Baricco m’avait absolument envoûté, c’est le mot qui convient le mieux je pense. J’ai été complètement charmé par cette langue, et justement, même si je ne pouvais pas m’arrêter je ne voulais pas non plus que ça s’arrête. C’est pour ça que je parle de « gourmandise » ce livre c’est comme quand vous mangez votre dessert préféré : vous savourez chaque bouchée et vous le faites durer le plus longtemps possible.

Que m’a apporté ce livre ?

De la sérénité et du calme dans la tempête.

Tous les personnages de ce roman sont brisés ou sont en proie à des doutes, des interrogations parfois existentielles que l’on ressent tous à un moment ou à un autre dans notre vie. Et parmi cette fragilité de la vie qui et décrite, il y a toujours la présence rassurante de la mer. Même si elle est dangereuse, indomptable et qu’une grosse tempête arrive pour tout détruire sur son passage, une certaine atmosphère calme se détache parce qu’elle est toujours là. La mer ce n’est pas seulement le cadre où le lieu de l’action, dans le roman de Baricco elle devient un personnage. .

Où lire ce livre ?

Dans le vent ou au bord de l’océan, pour ressentir cette liberté ou cette volonté de liberté qui sommeille en vous.

Quand lire ce livre ?

Quand vous voulez lire un livre pour la beauté des mots.

Il n’y a rien d’autre à rajouter, ce livre est juste sublime.

Ma réaction en gif durant ma lecture :

 

Et vous avez-vous lu ce livre ? Qu’en pensez-vous ? Avez-vous d’autres livres de cet écrivain à me conseiller en particuliers ?

Je vous laisse avec une petite citation toute simple mais très belle [on le sait tous, le plus souvent la beauté se trouve dans la simplicité] :

« Dire la mer. Parce que c’est tout ce qu’il nous reste. » 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s