Le mystère Henri Pick

« En 1971, l’écrivain américain Richard Brautigan a publié L’Avortement. »

Je vous présente un des livres que j’ai lu pendant mes vacances : Le mystère Henri Pick de David Foenkinos. C’est le premier livre de cet auteur que je lis, il me faisait de l’œil depuis déjà quelque temps…

De quoi ça parle ?

Delphine est une jeune éditrice renommée, un jour elle trouve un manuscrit abandonné très prometteur dans la bibliothèque, créée bien des années auparavant par Jean-Pierre Gourvec, où on peut y trouver tous les manuscrits refusés par les éditeurs. Ce livre, d’un certains Henri Pick, aura un grand succès, mais il s’avère que celui-ci est mort depuis quelques années maintenant et que sa famille ne savait pas qu’il écrivait… En parallèle à cette enquête littéraire, on va également suivre le quotidien et les histoires d’amour d’autres personnages.

Mon avis

La première chose qui m’a convaincu d’acheter ce roman est l’histoire, elle n’est pas clichée et est très originale. Je n’ai absolument pas pu lâcher ce livre une fois que je l’avais commencé, même si on a l’impression qu’il ne se passe pas grand chose parce qu’il n’y a pas beaucoup d’actions, on se prend totalement au jeu. Un point en plus pour la fin, qui a été pour moi une véritable surprise.

Les personnages m’ont également beaucoup plu. Ils sont très bien construits et décrits, l’identification est donc facilitée. Personnellement, je me suis beaucoup identifiée à Delphine qui travaille dans l’édition, décrire ce milieu professionnel dans un livre est très judicieux et intéressant.

Cependant un point m’a un peu dérangé. J’avais plusieurs fois l’impression que l’auteur résumait certaines choses et qu’il ne nous disait pas tout. Certains épisodes se passaient trop rapidement, comme si l’auteur avait écrit certaines choses à la va-vite. J’aurais aimé avoir, de temps en temps, plus de détails. Malgré ce point négatif, je vous conseille vivement ce livre si vous voulez passer un bon moment et suivre une « enquête policière littéraire ». Dans tous les cas, j’ai découvert un grand écrivain et cette lecture m’a donné envie de lire ses autres romans.

« Ils s’étaient aimés, sans oser se le dire. »

Avez-vous lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s